Sur la route de Madison

  
Comme beaucoup d'ados de son âge, une jeune fille rêve de célébrité: devenir, un jour, Miss Belgique! Son chemin, qui passe par des élections de reines de beauté locales, est pourtant pavé de déconvenues...
     
Dans un vieux zinc nigérian devenu, en sept ans, un bar branché de la banlieue de Charleroi, les filles passent sous les mains de Carmello, coiffeur officiel de Miss Italia nel mondo. 
     
En août dernier, une trentaine de jeunes filles de la région s'étaient portées candidates à l'élection de "Miss Us Café by Wasteels 2007" Parmi les jouvencelles, la toute jeune Madison, 16 ans. 
     
"On en a retenu 18, puis dix, explique l'organisatrice. Malheureusement, il n'y en a plus que six..." Personne ne sait où ont disparu les quatres prétendantes manquantes. Tant pis pour elles!
     
Dans la soute de l'avion, les essayages se passent dans un bourdonnement d'abeilles en folie. L'une glousse: " T'as pas du gloss?"; une autre, à l'accent à couper le souffle, explique à sa voisine les bienfaits d'une huile de "cayendouïa-romaré dont elle s'enduit les avant-bras bronzés. 
     
La plupart des filles sont sanglées dans leurs robes, des pièces uniques. Leur créatrice, Zina. H ordonne: "Alors vous vous changez rapidement car ça doit suivre", au grand effroi d'une ado qui supplie d'un regard le droit d'aller encore une fois aux waters. 
     
Sous la musique de Shaggy cogne ("Hey sexy baby, I like your body...") et sous des hurlements de mâles, on encourage les jeunes filles à défiler.
     
Talons aiguilles, sandales aux lanières de strass virevoltent, dans un froufrou de tissus, un tourbillon de paillettes et de senteurs corporelles, fondues aux parfums de chacune. 
     
Une jeune fille, pas coincée pour un sou, fait un tabac sur scène. 
     
Un tango, à l'érotisme forcé, entraîne la jeune Madison à des contorsions provocantes, à califourchon sur son partenaire. Dans le public, la maman de Madison accompagne la chanson du bout des lèvres.
     
Sous sa crinière de lionne, Madison reste sérieuse. Une équipe de la RTBF la suit dans ses moindres déplacements. "Ils font une émission sur moi, déclare-t-elle simplement. Sur les personnes qui veulent devenir célèbres..." 
     
Délicieusement potelée, le ventre un peu trop rebondi, les hanches un peu épaisses, tout un corps lourd, encore de l'enfance. 
     
A l'étage, sa maman Nathalie, 33 ans, a les larmes aux yeux. Pourquoi? "De me trouver si belle, peut-être", suppose Madison.  
     
"On m'a dit: Pétasse!" s'offusque une des filles du groupe, en regagnant les coulisses. 
     
Alexandra, 23 ans, une belle plante de Châtelineau, semble être une des favorites pour la victoire finale. 
     
L'excitation, la solidarité suivie d'une bonne humeur sont au rendez-vous de la soirée. 
     
Samira, 19 ans semble être handicapée par rapport à sa taille mais sa force de caractère semble plaire au public, malgré sa rapide élimination par le jury.
     
 
     
Madison semble en retrait de l'hystérie collective. Un calme olympien la fait poser seule dans un coin. Passionnée, depuis deux ans, des concours de beauté et des défilés de mode, elle a déjà remporté Miss Charleroi 2007 Junior, Miss Pays de Charleroi 2006 Junior 
     
"Certaines filles, au lycée, disent que j'me la pète, confie Madison. D'autres sont plus...grossières." Son rêve? Devenir mannequin et, "si je n'y arrive pas, styliste" Et avant ça, dés 18 ans, briguer le titre de Miss Belgique. 
     
Pour Madison, Défiler est une affaire de famille qui implique sa mère, sa marraine et ses soeurs...  A Top model Belgium, elle n'avait atteint que la demi-finale, "à cause d'un numéro de dossard qui s'est retourné au plus mauvais moment".
     
 
     
En groupe, les sept filles se faufilent dans les couloirs de l'avion. Sept hôtesses rougissantes, qui regardent leurs orteils aux ongles vernis pour ne pas trébucher. 
     
Suspense garanti avec toutes filles au complet devant le jury, avant la proclamation des votes du jury.
     
Malheureusement, après avoir fait bonne figure, juste le temps réquis, Madison apprend, par les membres du jury, son élimination. Terrassée par la déception, elle s'effondrera en larmes dans les loges. "J'ai tout donné et on dirait que je n'ai rien donné" 
     
 
     
La victoire revient finalement à Alexandra, 23 ans. Pour Micheline, Alexandra, Estelle, Julie et Samira: pour beaucoup d'entre elles, "l'élection n'est qu'un jeu"...
     
Le clou de la soirée: le défilé en robe de mariée comme récompense pour Alexandra.